Bienvenue

Le Fonds autochtone pour les espèces en péril (FAEP), créé en 2004-2005, permet de renforcer la capacité des Autochtones de participer activement à l'application de la Loi sur les espèces en péril (LEP). La protection des espèces en péril au Canada est tributaire d'une collaboration efficace des peuples autochtones. La Loi reconnaît l'importance du rôle des peuples autochtones en matière de conservation des espèces sauvages et exige que le savoir traditionnel autochtone soit pris en compte au moment des évaluations des espèces en péril et de l'élaboration et l'application de mesures de protection et de rétablissement. Les objectifs généraux du FAEP visent à :

  • Encourager et promouvoir la conservation et le rétablissement des espèces en péril et de leurs habitats sur les terres autochtones ou traditionnelles ; et
  • Favoriser la participation et la collaboration des peuples autochtones au rétablissement des espèces en péril et de leurs habitats, et aux processus de la LEP

Le FAEP consacre environ 2.8 millions de dollars par année à des projets.

Le financement affecté par le FAEP est divisé entre deux volets :

  1. le volet des espèces en péril du FAEP se concentre sur des projets de rétablissement des espèces en péril inscrites à l'annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP);
  2. le volet de la prévention du FAEP met l'accent sur des projets qui ciblent d'autres espèces (autres que les espèces en péril inscrites à la LEP) pour empêcher qu'elles ne deviennent une préoccupation sur le plan de la conservation.

Pour ces deux volets de financement, les activités doivent avoir lieu sur des réserves au Canada, sur des terres mises de côté à l'usage et au bénéfice des peuples autochtones au titre de la Loi sur les Indiens, sur d'autres terres contrôlées directement par les Autochtones, et sur des terres où se pratiquent les activités traditionnelles.

Échéancier et façon de soumettre une demande

L'appel de propositions annuel pour 2019-20 est maintenant ouvert. Les propositions doivent être soumises d'ici le 21 décembre, 2018.

Pour plus d'information sur la marche à suivre pour la présentation d'une demande au FAEP, sur le programme et connaitre les dates limites, veuillez consulter le site internet des Programmes de financement pour l'environnement ou communiquer avec votre coordonnateur régional. Veuillez noter que les coordonnateurs régionaux sont disponibles pour répondre à des questions uniquement durant les heures normales de bureau (heure locale).

Veuillez noter qu'aucun prolongement de l'échéance de la présentation de la demande ne sera accordé en raison de considérations personnelles, de défaillances techniques mineures ou d'autres raisons. Il est recommandé de soumettre une manifestation d'intérêt afin d'engager un dialogue avec les coordonnateurs régionaux sur le projet proposé. Il est également recommandé de soumettre votre demande le plus tôt possible, car les systèmes de traitement des demandes en ligne peuvent ralentir à l'approche de la date d'échéance en raison du grand nombre de demandeurs qui accèdent au système.

Les demandeurs devraient recevoir, dans les 5 jours ouvrables suivant le dépôt d'une demande, une notification indiquant que celle-ci a bien été reçue. Veuillez communiquer avec votre coordonnateur régional si vous avez transmis une demande mais que vous n'avez toujours pas reçu de notification.

Version:
2.0